Idées Reçues

Nous avons tous des idées reçues sur la cigarette et sur les substituts nicotiniques. Ensemble nous allons y mettre fin pour déterminer quelles sont les raisons qui vous motivent à arrêter.

Je ne fume que quelques cigarettes par jour, je n’ai pas besoin d’arrêter

Faux - Le tabagisme présente des risques quelles que soient la durée et la quantité fumée.
La durée du tabagisme a un effet plus important que la quantité de cigarettes fumées.
Doubler le nombre de cigarettes par jour multiplie le risque de cancer du poumon par 2 mais doubler votre durée de tabagisme multiplie le risque de cancer du poumon par 20! En effet c’est l’exposition répétée, même en petite quantité, aux substances cancérigènes qui provoque l’apparition des cancers pulmonaires (1).
Pour le risque cardiovasculaire (infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral, maladie cardiaque), le risque est proportionnel au nombre de cigarettes fumées mais il intervient dès 2 à 3 cigarettes par jour(2).

Si j’arrête de fumer, je vais être plus stressé

Faux - Le stress fait partie des symptômes de manque. Pour un arrêt plus confortable, il est préférable de prendre des traitements de substitution à la nicotine. Les études les plus récentes montrent que, passé la période d’arrêt, les ex-fumeurs sont moins déprimés, moins anxieux et plus optimistes que ceux qui ont repris la cigarette (3).

La nicotine est-elle cancérigène?

Faux - La nicotine contenue dans le tabac provoque la dépendance mais n’est pas cancérigène.

Une femme avant la ménopause est protégée de l’infarctus du myocarde par ses hormones –

Vrai - Si elle n’est pas fumeuse mais…

Faux - Si elle fume! En effet, le fait de fumer annule cette protection et le nombre d’infarctus du myocarde chez la femme entre 35 et 54 ans a très fortement augmenté entre 2002 et 2008(4) probablement en lien avec l’augmentation du tabagisme, de l’obésité et du diabète.

Je fais du sport, cela me permet de nettoyer mes poumons

Faux - Non seulement les agents cancérigènes ne sont pas éliminés des poumons mais en plus le tabagisme augmente le risque d’accident cardio-vasculaire lors de l’activité sportive.
En effet, lors d’un effort l’organisme a besoin de plus d’oxygène or le tabagisme réduit la quantité d’oxygène disponible(2).

Cigare, cigarette roulée, chicha, cigarette légère, c’est moins dangereux pour la santé que la cigarette!

Faux - Les études montrent que quel que soit le type du tabagisme, les risques cardiovasculaires sont les mêmes(2).

Je ne peux pas prendre de substituts nicotiniques si je continue à fumer

Vrai & Faux - Arrêter de fumer en commençant par réduire sa consommation est tout à fait possible: pour les fumeurs qui souhaitent réduire leur consommation de cigarettes, l’utilisation de comprimés Nicotinell® 1mg ou 2mg ou des gommes à mâcher Nicotinell® Fruit Exotique est conseillée.


(1) Hill C. Pour en finir avec les paquets/années. Revue des maladies respiratoires 1992, 9, n°6:573-4.
(2) HAS Recommandation de bonne pratique: Arrêt de la consommation de tabac: du dépistage individuel au maintien de l’abstinence en premier recours- Argumentaire scientifique- octobre 2013.
(3) Taylor G et al. Change in mental health after smoking cessation. BMJ 2014, Feb 13;348.
(4) De Peretti C. personnes hospitalisées pour infarctus du myocarde en France: tendances 21002-2008. BEH 2012. 41:459-465

Si vous cliquez sur ce lien, c’est que vous avez choisi de quitter notre site web. Nous sommes conscients que le site web que vous avez sélectionné est susceptible de vous intéresser. Toutefois, il s’agit d’un site web indépendant sur lequel nous n’exerçons aucun contrôle ; nous ne nous portons donc pas garants de son contenu ni de ses pratiques en matière de vie privée.

Si vous ne souhaitez pas quitter ce site, cliquez sur Annuler. Dans le cas contraire, cliquez sur OK pour continuer.
OK

Avez-vous plus de 18 ans ?

Veuillez consulter votre médecin

Nicotinell® est un médicament réservé à l’adulte de plus de 15 ans (timbres) et 18 ans (gommes à mâcher et comprimés à sucer). Veuillez consulter votre médecin ou votre pharmacien.

OK